Mercredi 3 octobre 2012

Le matin, au moment de quitter les lieux, on rencontre un couple de Davos qui prolonge son séjour suite à un congrès sur les avalanches à Fairbanks.

Ils nous conseillent de visiter  Whittier ancienne base secrète US

On l’appelait la ville sous le toit.

Petite communauté au fond d’un fjord ou l’armée américaine a décidé de faire une base secrète de transit. Disposant d’un port en eau profonde, cette base fut reliée par un tunnel de 4 km au chemin de fer qui mettait cette base à moins de 100 km d’Anchorage.

Servant actuellement de terminal container…

l’armée y construisit deux bulding de passé 1’000 appartements,  les plus gros de l’etat avec  hôpital, bowling , cinéma, piscine etc..  L’armée a déserté l’endroit en 1969. Des deux bâtiments, un a été  réhabilité, l’autre est là en ruine

Depuis 2000, ce village a été ouvert au public. Le tunnel de chemin de fer a été aménagé pour y faire passer le trafic routier alterné tous les ¼ h sauf la nuit….

Bon… le village vit de la pêche,  de très beaux bateaux sont au port de compagnie qui proposent des trip en mer et le ferry permet de sortir de là et d’y rentrer des barges de containers..

Bon… au niveau climat, il a plu qu ‘une fois et il n’a pas arrêté, bref le vrai pot de chambre…

Au moment du départ, Therèse n’arrive plus à fermer la porte d’entrée, je sors le spray miracle, 2 ou trois essais et elle ferme de nouveau bien, mais le gag c’est qu’a force de zigonner on est bloqué à l’extérieur.. Thérèse va chercher de l’aide au chantier naval d’un pas décidé… je fais le tour du véhicule  en cherchant une solution et j’arrive à la hauteur  du chauffeur, hier soir, j’ai oublié de fermer  ma fenêtre ..ouf on est sauvé..j’appelle  Thérèse et la hisse par la fenêtre ouf…. On est sauvé…

On sort du tunnel… ½ heure d’attente ( travaux de maintenance) pour profiter d’avoir le teint frais…

Cette fois c’est décidé! on va faire la paix avec la faune de l’Alaska, y en a marre de se retrouver tous les soirs avec la rétine collée au pare brise en scrutant les bords de la route à la recherche d’un animal si commun ici..

On a remarqué qu’on avait pas le même rythme eux et nous. Le matin tôt, ils sortent pour faire leur besoins au bord des routes et nous on dort encore et le soir ils sortent ,menaçant gravement la sécurité des automobilistes et nous prudemment on socialise au bar afin de prendre l’air du bureau, en pamoison devant les trophée de chasse dont sont garnis tous les bars…Donc on a décidé d’un commun accord ce matin on va vous en montrer des belles bibites….

On a participé ainsi  aux efforts du centre de réhabilitation des espèces sauvages. On aurais aimé vous offrir des clichés plus sur le vif mais avouez de belles bêtes quand même…

3 commentaires sur “Mercredi 3 octobre 2012

  1. Claude dit :

    Edgar la prochaine fois que tu passe dans une ville, fais un double de ta clef de camper et tu la visses sous un bas de caisse ensuite tu la couvre d’un gros tas de graisse de char. Comme cela tu pourras ouvrir ta porte pour te laver les mains dans quelques milliers de Km. Ici on attend toujours des nouvelles de la roue gauche.

  2. Clermont Harvey dit :

    C’est toute une merde qu’il t’a vendu ce qubois – il t’a bien eu – tu aurais eu du neuf pour ce prix l.

    Le 2012-10-20 17:36, carnetderoute007 a crit :

    > >

    • Claude dit :

      Et ça t’étonne, encore un suisse qui c’est fait fourrer. Mais d’un autre coté Edgar est un habitué, il avait surement fait la même étude de marché que la fois ou on avait loué un char à Toronto. Mon porte monnaie s’en souvient encore près de quinze ans plus tard.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s